5 techniques d’induction en autohypnose

Les inductions en autohypnose sont le démarrage de tout processus d’autohypnose. L’induction signifie induire. Induire un état. C’est ce qui va permettre de rentrer en hypnose. Certaines de ces techniques sont d’ailleurs utilisés en cabinet par les hypnothérapeutes. Découvrez dans cet article 5 techniques d’induction en autohypnose

Pour connaitre les spécificités de l’autohypnose, veuillez vous référer à cet article.  Pour connaitre la base de l’autohypnose et comment faire une séance, vous pouvez lire cet article

1) 5 techniques d’induction en autohypnose:  La stimulation sensorielle 

 

 

On peut rencontrer cette technique induction en autohypnose ou du moins un procédé similaire au yoga. On joue ici sur une stimulation des sens.

1/ vous observez  un point dans le lieu où vous vous trouvez, vous fixez intensivement sans le lâcher du regard pendant 5 à 10 secondes (le temps importe peu, vous pouvez le varier à votre guise).

2/ Vous fermez les yeux.

3/ Vous vous concentrez sur les bruits environnants. Ça peut être une voiture qui passe au loin, les oiseaux qui chantent, le vent qui souffle… vous laisser simplement simplement venir en vous, l’ensemble des sons que vous entendez. Vous faites ça pour 4 bruits différents.

4/ Vous vous concentrez maintenant sur les différents points de contact de votre corps. Si vous êtes assis sur une chaise, vous pouvez ressentir le contact entre le dossier de la chaise et votre dos, etc. vous pouvez faire ça pour 4 contacts différents.

5/ Vous vous concentrez maintenant sur d’autres types de sensations. La température, vous ressentez la température de chaque partie de votre corps et elle peut être différente d’un bout à l’autre

 

2) 5 techniques d’induction en autohypnose:  le scan corporel  (« body scan ») 

 

 

Aussi appelée “balayage corporel” ou “body scan”, cette méthode d’induction de transe s’inspire du yoga et de la méditation bouddhiste. Elle se pratique aussi comme induction en autohypnose, c’est une technique très efficace. Assis ou allongé, portez successivement votre attention sur différentes parties de votre corps, en partant du haut de la tête pour arriver jusqu’aux pieds.

(dans cet vidéo apprenez le scan corporel )

Accompagnant ce mouvement, des auto-suggestions de relaxation vont permettre de détendre chaque partie du corps que vous scannez, pour finalement atteindre un état de relaxation global.

 

Comment faire ?

Etape 1

Allongez-vous sur le dos et commencez par bien ajuster votre posture, en prenant soin par exemple de bien aplatir vos épaules (en les soulevant avec le bras opposé pour les poser bien à plat, une épaule après l’autre) et le bas de votre dos (repliez vos jambes, et poussez vos hanches avec vos mains pour bien atténuer votre cambrure et reposer le bas de votre dos à plat).

Etape 2

Ensuite fermez les yeux et respirez profondément 3 fois pour évacuer les tensions. Prenez conscience de votre état en l’acceptant simplement avec un demi-sourire intérieur. Si vous êtes légèrement agité ou tendu, c’est OK. Si vous êtes déjà détendu, c’est aussi OK. Ni mieux, ni moins bien.

Etape 3

Prenez ensuite conscience de votre corps en entier, un peu comme si il baignait dans une douce chaleur. Visualisez l’ensemble de votre corps baigné dans cette douce chaleur ou lumière et commencez ensuite à porter doucement votre attention sur votre respiration, qui doit rester naturelle. Mais si elle est agitée ou saccadée, c’est  Acceptez-le simplement. Ne cherchez pas à vouloir absolument forcer la détente

Etape 4

Après avoir prêté attention à quelques respirations et aux sensations de mouvement induites sur votre ventre , commencez à porter votre attention sur le gros orteil de votre pied gauche. Amenez doucement votre respiration dans votre orteil : en inspirant, imaginez que le souffle parcours votre corps jusqu’à l’orteil, en expirant que le souffle en sort, amenant avec lui toutes les tensions. Si une sensation particulière ou une pensée émerge,  prenez-en conscience en la notant mentalement simplement (un seul mot comme « chaleur », « pensée » etc.),

Etape 5

puis ramenez votre esprit doucement vers le balayage corporel et la respiration dans l’orteil. Passez ensuite à l’orteil suivant du même pied. Imaginez cet orteil et respirez à l’intérieur puis passez à l’orteil suivant.

Il peut parfois être utile de revenir à une attention au souffle afin de ramener le calme intérieur nécessaire à la poursuite de la séance.

Etape 6

Une fois que vous avez parcouru les orteils, balayez le pied, petit à petit, cm par cm voir millimètre par millimètre. Puis remontez … une fois atteinte la hanche, passez à la jambe droite en commençant aussi par les orteils. Une fois la jambe droite terminée, remontez le long du ventre jusqu’au cou, puis remontez le long de votre dos. Ensuite balayez votre cou, devant, puis derrière. Puis votre visage et enfin votre cuir chevelu. A la fin, respirez 8 fois par un point situé au sommet du crâne, comme si l’air inspiré parcourait tout le corps de bas en haut jusqu’à ce point pour sortir à l’expiration par ce même point, évacuant toutes les tensions.

 

 

3)   5 techniques d’induction en autohypnose: Le paysage ressource

 

 

Cette méthode d’autohypnose consiste à identifier un lieu agréable, rattaché à un souvenir plaisant ou imaginé. Par la pensée, les yeux fermés pour faciliter la visualisation, empruntez un chemin ou un escalier qui vous mène à ce lieu.

Une fois dans cet endroit, l’idée est de vous imprégner de tous les éléments présents : les images, les sons, les sensations physiques, éventuellement les odeurs. Avec l’entraînement, il vous sera de plus en plus facile de vous souvenir des détails ou d’en imaginer.

 

 

4)    5 techniques d’induction en autohypnose:  Le voyage en esprit

 

 

Vous pouvez entrer en état hypnotique grâce à n’importe quel “voyage en esprit” :
une métaphore qui vous permettra de vous évader de l’instant présent.

Imaginez devenir un « oiseau » et survoler des paysages.
Plongez dans un monde sous-marin pour y découvrir les merveilles.
Rêvez de faire des voyages hors de votre corps ou dans des mondes
«parallèles ».

Inventez simplement une histoire qui vous plaise, qui vous passionne, qui vous absorbe. imaginez cette histoire et vivez la comme dans un rêve.

 

 

5) Le Jardin secret en autohypnose

 

 

C’est une technique d’induction rapide et efficace pour démarrer l’autohypnose.

Etape 1 

Imaginez un escalier qui vous conduira à votre jardin secret, votre « sanctuaire intérieur
», le lieu où vous retrouverez vos connaissances, ressources inexplorées, les expériences
vécues ou rêvées, comportements et émotions, souvenirs du passé et du futur… le lieu
de contact avec votre être profond.

Etape 2 

Les marches de cet escalier peuvent aussi bienêtre montées que descendues, et vous
pourrez enrichir de nouveaux détails votre jardin secret à chaque visite.

 

Etape 3 

Vous pouvez imaginer une plage, une clairière, avec sa végétation et sa faune, où
simplement une belle pièce où quelqu’un ou quelque chose pourra vous attendre pour vous apporter des réponses aux problèmes que vous amenez (par exemple, une
lettre qui contient un message). Les réponses qui vous viendront pourront prendre la forme de pensées, de sensations ou d’intuitions.

 

Pour apprendre d’autres techniques d’induction en autohypnose qui sont rapides, efficaces, vous pouvez lire cet article 

 

Vous pouvez aussi aller plus loin  avec cet article comment faire de l’autohypnose en 7 étapes

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *