Sportifs

De nombreux sportifs,  professionnels ou amateurs, aspirent à la même chose. Réussir, enchaîner les victoires, être toujours performants, ressentir la confiance en soi et en ses capacités, avoir de la reconnaissance.

La vie d’un sportif est un parcours qui ,parfois ,peut être semé d’embûches, de difficultés, entraînant remises en question, doutes, incertitudes, perte de confiance.

Afin de pouvoir avancer vers ses objectifs, réussir dans son sport, détermination, travail, récupération physique et mentale, et une bonne gestion du stress, sont des éléments essentiels.

Vivre à 100% de son sport,  est aujourd’hui assez compliqué en France. La plupart d’entre vous devez d’ailleurs concilier vie personnelle, vie professionnelle et vie sportive. Ce qui demande une organisation à part entière, qui doit être rodée.

Vous pouvez même avoir l’impression de  faire des sacrifices et mettre certains domaines de votre vie de côté. Les intensités des journées et des semaines pour de nombreux d’entre vous peuvent être parfois dur à vivre, entraînant stress, fatigue, nervosité, parfois manque de motivation.

Pendant vos périodes de préparation avant compétitions, l’intensité des charges d’entrainement est augmentée, ce qui demande d’autant plus d’effort, de fatigue, de besoin de récupération accrue.

Vous pouvez, à l’approche d’une compétition, ressentir une montée de stress progressive, qui peut parfois vous faire douter de vos capacités. Vous ne vous sentez pas au top durant votre entrainement.

La peur de l’échec, de décevoir, de ne pas être à la hauteur, de ne pas être au meilleur de sa forme  le jour J, sont des peurs récurrentes chez un sportif et qui peuvent vous empêcher d’être à 100% pendant votre préparation et entraîner une pression forte avant et pendant une compétition.

 

A l’approche de l’échéance, d’autres pensées surviennent parfois dans votre esprit «je me sens pas eu top en ce moment » « si jamais je rate ? » « J’ai pas le droit à l’erreur » « j’ai pas le droit de perdre » « tout le monde va me regarder » «  je ne peux pas décevoir »

Pour certains sportifs pratiquant les sports de combat,  d’autres pensées concernant leurs futurs adversaires tournent parfois en boucle. « il est meilleur que moi» «  je ne ferai pas l’affaire » « comment je vais le battre ? » « j’ai peur de prendre un mauvais coup » «  il est plus rapide, « il a plus d’expérience que moi » «  il est plus puissant que moi ». Ces pensées, qui sont présentes chez de nombreux combattants,  peuvent vous  conditionner vers un échec, et ne vous permettra pas d’être au top de vos capacités le jour de la compétition.

La veille d’une compétition votre sommeil peut être perturbé. Le jour J, le stress augmente progressivement. Le » bon » stress, qui  a d’ailleurs des avantages vous permettra de vous surpasser, d’être focus, motivé, d’avoir l’envie de gagner. Les problèmes interviendront plutôt quand le stress n’est pas réglé à un bon niveau. Il peut à ce moment-là, vous faire perdre le contrôle, inhiber votre potentiel, vous amenant plus fatigue, une forte baisse d’énergie,  des réflexes amoindrit.

Parfois, les choses ne se passent pas comme prévu. Vous ratez une action, vous n’arrivez pas à faire ce que vous souhaitez, vous sentez que vous perdez le contrôle de la situation. Ce qui peut vous mener à douter, perdre votre sang froid, et passer à côté de votre performance.

Sachez que vous pouvez tous, à un moment donné de votre carrière, être confronté à ce type de difficultés. Elles ne sont pas définitives et peuvent être résolues avec un accompagnement adéquat.

Le mental est un outil puissant qui peut vous amener très haut et décupler vos capacités. En apprenant à l’utiliser en votre faveur, vous serez surpris du résultat et de l’évolution de vos performances

 

 

Découvrez l’histoire de ces sportifs qui ont boosté leur performances grâce à la préparation mentale et coaching mental

 

 

 

 

  Loïc

 

 

Loïc à 23 ans. Il pratique le judo depuis l’âge de  5 ans. Il est ceinture noire, et a un niveau national. Il a été champion de France en junior. Depuis quelques années, il ne gagne plus comme avant. il n’a pas accédé à un seul podium. Il a pourtant un gros potentiel et toutes les capacités nécessaires. Seulement voilà. Il doute de lui. « 3 jours avant la compétition, je me mets déjà la pression » « je ne dors pas très bien, je sens mon corps plus fatigué ». Le jour de la compétition, le stress monte crescendo. Dès que je vois mon adversaire, je me sens encore plus stressé. Je commence à le jauger, sa taille, son gabarit. Et je commence à m’imaginer plein de scénarios négatifs » . Résultat : Il monte sur le tatami, amoindri physiquement par la fatigue et le stress, crispé.

« Je perds rapidement mes moyens. Je n’arrive plus à faire grand-chose. Je bataille comme je peux. J’ai l’impression que je passe plus de temps à défendre qu’autre chose »

 Résultat :  Loïc enchaine les défaites. Parfois des victoires, contre des adversaires qui n’ont pas son niveau. « je suis à bout. J’ai l’impression d’avoir des blocages. Je perds ma motivation et me pose des questions quant à mon avenir. »

J’ai accompagné Loïc en préparation mentale et coaching mental sur 8 séances. Nous avons travaillé beaucoup par l’hypnose (pour faire sauter ses blocages psychologiques et ses craintes) et par la PNL (programmation neuro linguistique) pour modifier ses schémas de pensées problématiques.

 Nous avons fait un travail sur la peur de l’échec, la peur de l’adversaire. En modifiant ses messages internes qu’il se disait avant chaque compétition. Un travail de transfert de compétences, de manière à ce qu’il puisse utiliser la confiance qu’il avait ( à l’entrainement) en compétition, de la même façon. En réutilisant aussi des souvenir de victoire, afin qu’il puisse s’y connecter n’importe quand. Nous avons travaillé sur l’imagerie mentale afin qu’il visualise des scénarios positifs de victoires plutôt que de défaites. Entre chaque séance, il avait des exercices à pratiquer pour le faire progresser encore plus vite.  Nous avons mis en place des ancrages puissants (de confiance et de force mental) afin qu’il puisse les réactiver quand c’est nécessaire

Loïc à pu améliorer son mental. Il a modifié ses schémas de pensées négatives, scénarios défaitistes. En les modifiant, il s’est défait des craintes, peurs, blocages. Il gère mieux son stress avant et pendant les compétitions. Il a stoppé l’hyper- focalisation sur ses adversaires. Ce qui lui a permis de gagner en confiance et en sérénité. S’étant libéré de ces doutes qu’il le bloquait et l’empêchait de s’exprimer. Sur le tatami, il s’est métamorphosé. Il osait davantage, était beaucoup plus combatif. Il avait retrouvé sa combativité, sa motivation, sa hargne qui lui permettait de prendre l’ascendant sur ses adversaires. Ne doutant plus de lui-même et étant connecté à sa force intérieure et ce dont il est capable, il a pu se révéler et exprimer son vrai potentiel. Les victoires se sont enchainées pour lui.

 

Voici ce qu’un accompagnement par la préparation mentale et le coaching mental vous permettra

 

 

  • Vous forger un mental de vainqueur à toute épreuve
  • Booster vos performances en compétition
  • Décupler votre motivation et détermination
  • Booster votre confiance en vous
  • Supprimer vos blocages conscient et inconscient qui vous freinent
  • Apprendre à Contrôler vos pensées parasites
  • Maîtriser vos stress dans toutes les  situations
  • Garder votre sang froid en toute circonstance
  • Devenir maître de vos émotions pour gérer votre état interne
  • Retrouver quand vous souhaitez un état ressource : calme, sérénité, confiance
  • Trouver le juste milieu entre votre vie professionnelle, sportive et personnelle
  • Améliorer la qualité de votre récupération entre vos entraînements

 

Pour plus d’informations sur le déroulé des séances et ma méthode d’accompagnement  Méthode et approche”

Pour plus d’information sur le coaching mental FAQ Coaching mental

 

Réservez votre appel découverte gratuit pour échanger sur votre situation, vos problématiques.