Peurs et phobies

Se libérer d'une peur ou phobie avec l'hypnose

Les peurs et phobie en France

En France , de nombreuses personnes souffrent de phobies et de peurs.

D’après plusieurs études, les peurs et phobies les plus communes parmi la population française , sont: la peur du jugement et du regard des autres (peur présente chez 42% des français) les animaux (25,7%) la peur du vide et la hauteur ( 25% de la population française) Les vols en avion (16% ) La claustrophobie (16%,) les aiguilles et blessures (17,5%).

La peur, une émotion normale

Il est normal d’éprouver de la peur dans certaines situations. La peur nous permet de nous protéger et de ne pas prendre de risque inconsidéré. Elle permet également de mettre ses sens en éveil, et d’être en état de vigilance. C’est un peu comme un système d’alarme qui permet d’attirer l’attention sur un danger afin de pouvoir mieux y faire face.

Une peur est considérée comme normale quand les sensations et ressentis s’éteignent rapidement, une fois la situation passée, et que l’on a pu prendre conscience qu’il n’y a plus de menace ou danger important. Une peur normale permet d’être régulée, selon les contextes et situations.

Parfois ces peuvent se présenter de manière récurrente dans la vie, à des moments précis et se déclencher dans certaines situations.

Cependant, selon l’intensité de cette peur, la fréquence, la durée, et les contextes dans lesquelles elles surviennent, la gêne ressentie peut-être plus ou moins importante, ce qui peut devenir fortement contraignant et pesant dans le quotidien.

 

 

hypnose peur phobie lyon 9

 

hypnose peur phobie lyon 9

Quand la peur devient phobie

Il arrive parfois que le système d’alarme se dérègle. La peur peut s’emballer. Elle devient incontrôlable, excessive. Un peu comme un logiciel d’ordinateur censé protéger, qui deviendrait fou et incontrôlable. Le cerveau peut vous envoyer des fausses alertes à chaque fois que vous que quelque chose vous rappelle votre peur, ( image, photo, vidéo, pensées…). Lorsque vous êtes confronté à l’objet de votre peur, Vous pouvez vous retrouver bloqué, tétanisé, ne sachant comment réagir. Les émotions et réactions corporelles qui suivent sont extrêmement fortes, et mettent du temps à redescendre. Elles peuvent aussi se réenclencher rapidement, dans des situations similaires et devenir de nouveau incontrôlables.

On qualifie ces peurs de phobies. Elles ne sont pas rationnelles (comme les peurs) et malgré vos efforts vous pouvez ressentir constamment les mêmes sensations, avec un sentiment d’impuissance.

Lorsque vous souffrez d’une phobie, Vous évitez les situations que vous redoutez, de crainte d’avoir à revivre les mêmes émotions et ressentis. Vous pouvez également être dans l’anticipation de ces situations, qui, rien qu’en y pensant, peuvent entrainer une gêne voire un handicap dans votre vie quotidienne.

Une fois apparue, les phobies deviennent chroniques et tendent à ne pas disparaitre voire s’intensifier avec le temps.

Vous pouvez parfois culpabiliser et vous demander pourquoi vous souffrez ainsi et comment vous en débarrasser. Sachez que vous n’êtes pas responsable de ces grandes peurs que sont les phobies. Toute peur, quelle qu’elle soit, est légitime.

Exemples d’accompagnements pour les peurs et  phobies

 

       Marie Elise : Phobie de la conduite

 

Marie Elise à 38 ans. Elle souffrait d’une phobie au volant, depuis un accident qu’elle avait eu il y a une dizaine d’année. Elle pensait l’avoir oublié et être passée à autre chose. Pourtant, à chaque fois qu’elle prenait le volant, les mêmes choses revenaient au bout de quelques minutes de conduite, douleurs abdominales, crampes d’estomac, tête qui tourne, envie de vomir. Une angoisse l’envahissait et elle avait l’impression de perdre la tête. Elle avait peur, suffoquait, et était obligée de s’arrêter.

Cela l’handicapait  au quotidien car elle ne pouvait pas faire de longues distance en voiture. Seulement faire de très courts trajets. Et devait s’y prendre à plusieurs reprises, en s’arrêtant à chaque fois, souffler, puis reconduire.

Elle avait besoin de se sentir rassuré, en confiance, et sereine lorsqu’elle conduisait. Se défaire de se souvenir qui la hantait encore inconsciemment. 

Nous avons travaillé sur l’événement traumatique de l’accident, afin de lui faire percevoir différemment. De manière à ce que toutes les charges émotionnelles puissent être évacuées.  Puis nous avons travaillé sur la modification de ses perceptions au volant, de manière à se débarrasser de ses craintes et blocages.

Après 2 séances, elle a pu se débarrasser de ses angoisses au volant et a pu reconduire sereinement.

 

 

  Frédéric: agoraphobie

 

 

Frédéric à 25 ans. Il est anxieux au quotidien. Il souffrait d’agoraphobie (peur de la foule).  A chaque fois qu’il était dans un lieu clos et plein de monde, même déclenchement. Crise d’angoisse. Il avait cette peur extrêmement forte qui se déclenche, sans qu’il puisse y faire quoi que ce soit. Son rythme cardiaque s’accélérait, perte d’équilibre, il avait l’impression qu’il allait perdre la tête et s’évanouir. Sa crainte la plus forte était de devenir fou, de perdre connaissance et que personne le puisse l’aider. Une souffrance profonde et douloureuse  pour lui au quotidien.

Nous avons travaillé sur en hypnose sur les événements qui ont déclenché cette angoisse la 1ère fois (l’origine), puis sur changer ses mécanismes de comportements en situation réelle.  Modifier ses schémas de pensées (“si je perd la tête je peux mourir, personne ne va m’aider”) .

Nous avons travaillé sur son sentiment de danger permanent. En lui permettant de gagner en confiance et en sécurité. D’avoir d’autres schémas de pensées plus bénéfiques pour lui et lui évitant ces ressentis. Nous avons travaillé via l’hypnose et la thérapie cognitive sur des mises en situation (imagination) comme être dans un magasin, dans une foule, et pouvoir se sentir serein et gérer ses émotions et affects.

Au bout de 4 séances (espacées de 15 jours) Frédéric à gagner en sérénité, confiance en lui. Il s’est libéré de cette agoraphobie et peut maintenant se circuler librement dans des lieux remplie de foule sereinement.

 

           

         Marc: phobie sociale

 

 

Marc à 34 ans. Il est salarié en entreprise. Depuis tout jeune, il souffrait de phobie sociale. Etant plus jeune il a vécu de nombreuses situations difficiles au collège et au lycée. Insultes, rejets, mise à l’écart. Il a toujours douté de sa valeur personnelle. Dans un groupe, il avait l’impression d’être inexistant aux yeux des gens et transparent. Lorsqu’il était en interaction sociale, il se sentait anxieux. Il se disait souvent « comment on va me trouver ? »  « j’ai l’air ridicule » « je vais bafouiller, bégailler, je ne serai pas quoi dire. »  « je vais faire des gestes n’importe comment » Il craignait de faire mauvaise impression.

Lorsque qu’il prenait la parole en public, Il était en détresse. Jambes qui tremblent, souffle coupée. Les pensées négatives fusaient dans sa tête. « Qu’est ce qu’on va penser de  moi ? «   « je vais dire des choses stupides ou pas adaptées »

Marc avait besoin de reprendre confiance en lui. De ne plus se sentir en danger face aux autres. Pouvoir dire ce qu’il pense, s’exprimer. Se sentir serein.

Nous avons fait 5 séances avec Marc. Nous avons travaillé sur le développement de la confiance en lui, sur l’estime de lui. De manière à ce qu’il puisse percevoir ses qualités, ses forces. Qu’il s’aime davantage et ne doute plus de lui. Nous avons travaillé sur des mises en situation ou il devait s’exprimer et se présenter. Le but étant qu’il puisse gagner en assurance. Nous avons travaillé sur tous ses blocages et peurs, en lui permettant de s’en défaire.

A la fin de l’accompagnement, Marc était capable de s’exprimer, se présenter, parler de lui sans se sentir en danger. Il a gagné en sérénité. Il a pu contrôler son flot de pensée de manière à ce concentrait sur son interlocuteur plutôt que sur lui. Il a gagné confiance en lui. A appris à s’aimer et être fier de ce qu’il est. Il a compris et  intégré que les gens ne le jugent pas, et que ce sont plus des projections qu’il faisait sans s’en rendre compte.

Comment l’hypnose va vous permettre de vous défaire de votre peur ou phobie ?

 

L’origine des peurs et des phobies peut être dans certains cas connu et conscient (dû à un événement dont vous vous souvenez). Parfois l’origine n’est pas identifiée et bloquée dans la partie inconsciente de votre cerveau.

(dû à un évènement dont vous n’avez plus de souvenir car vous étiez trop jeune ou votre cerveau l’a simplement refoulée) . Les phobies et peurs peuvent être liés à un traumatisme, une mauvaise expérience, une image sur laquelle vous êtes restez figé. Vous avez une perception ou une représentation qui vous est propre, et qui peut être la cause de ce que vous ressentez face à cette situation.

Grâce à mon accompagnement par l’hypnose, vous pourrez :

  • vous défaire complètement de votre peur ou phobie
  • Éprouver de toutes nouvelles émotions, sensations, et ressenties, beaucoup plus positives pour vous.

 

Pour plus d’informations sur le déroulé des séances et ma méthode d’accompagnement  Méthode et approche”

Pour plus d’informations sur l’hypnoseFAQ Hypnose

 

 

hypnose peur lyon 9