Technique d’induction en autohypnose: La fixation du point

 

 

Il existe de nombreuses possibilités d’induire l’hypnose. Ci-dessous , vous trouverez les outils décrits ici qui réunissent les stratégies d’induction utilisées régulièrement. Dans cet article, une technique efficace et rapide d’induction en autohypnose

La plupart de ces méthodes ont un seul objectif : changer de sensorialité. L’induction consiste à à vous amener progressivement à déconnecter votre esprit. Et c’est grâce à la confusion induite par ces suggestions que vous pouvez quitter votre relation habituelle à vous-même, à ce que vous pensez, à vos croyances, aux choses, aux autres.

Dans cet état, vous pouvez mettre de côté le contrôle, la logique, l’analyse, la critique. Vous rentrez alors dans une relation intuitive, instinctive au monde, à votre corps, à votre « vous » profond.

Les différentes techniques d’induction s’appuient sur les voies sensitives d’un ou plusieurs canaux sensoriels : le repérage de votre canal sensoriel préférentiel (partir du VAKOG : VISUEL/AUDITIF/KINESTESIQUE/OLFACTIF/GUSTATIF) se révélera donc important. Il permettra de d’orienter vos techniques d’induction, et de rentrer plus facilement et plus rapidement en hypnose.

 

Voici le déroulé d’une technique d’induction

 

La fixation du point

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Pour commencer, respirez tranquillement, calmement, Détendez-vous. »

« Faites abstraction du monde extérieur. »

« Fixer un point un point devant. De préférence légèrement en hauteur »

« Regarder fixement ce point et absorber vous dans cette vision, Garder le regard bien fixe dessus »

« Concentrez vous sur la couleur de ce point, la taille, la forme »

« Percevez la distance qui le sépare de vous »

« Remarquez les contrastes, les volumes différents, le relief »

« Mettez toute votre attention dessus. Nous avons tous cette capacité de concentration, de rester focaliser sur quelque chose »

« Remarquez comme vos yeux pèsent de plus en plus, comme si à chaque clignement, une lourdeur supplémentaire se répandait sur vos yeux »

« Plus vous clignez des yeux, plus vos paupières deviennent lourdes et plus elles sont lourdes plus vous relâchez tous les muscles du corps »

« Remarquez comme le point devient de plus en plus net, alors que les contours de plus en plus flous »

« C’est comme si tout ce qu’il y avait autour se rétrécissait, votre vision devient de plus en plus focus »

« Alors que votre vision devient focus, remarquez comme vous faites abstraction des bruits autour de vous, comme si vous entriez déjà dans votre monde intérieur, avec une sensation d’être la sans y être »

« Quand vous en sentirez le besoin, vous pourrez simplement fermer les yeux pour plus de confort et vous laissez aller… »

 

Vous pouvez ensuite enchainer avec d’autres techniques, comme l’approfondissement

 

Ou directement en suivant votre objectif

 

Pour en savoir plus, faire de l’autohypnose en 7 étapes

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *