Yanice Gauzelin hypnothérapeute

Comment gérer son stress avant une compétition sportive

par | 22 Fév 2022 | Blog

 

Comment gérer son stress avant une compétition sportive ? avant une compétition tu peux ressentir du stress. La compétition demande une exigence physique, émotionnel, et mental.  Ce n’est pas le stress qui est le problème. C’est d’ailleurs bien normal d’en ressentir. Cela montre que tu es investi, concentré, vigilant, et que tu as envie de performer. Le problème sera plutôt à quelle intensité tu ressens cela, et commet tu le gères et réagit face à cela.

S’il peut s’avérer efficace et utile quand il est «bon», le «mauvais» stress, lui, peut être néfaste, voire t’handicaper.

Voici plusieurs méthodes pour gérer son stress avant une compétition sportive.

 

Les différentes causes du stress avant une compétition sportive

Chaque sportif a ses propres causes de stress. Nous pouvons mettre 10 sports côte à côté et chacun d’entre eux pourra ressentir des émotions et sensations différentes face à la même situation.

Les causes principales que l’on va retrouver dans le stress avant la compétition sont :

  • La peur de l’échec
  • Tu peux ressentir du stress car tu crains d’échouer, de ne pas être à la hauteur. De perdre.
  • La peur du regard des autres
  • Ce peut être le regard des spectateurs, de ton entraineur, de tes coéquipiers ou encore de tes adversaires.
  • La peur du jugement et de la critique
  • Cette peur découle de la précédente. La peur d’être critiqué par tes proches, les spectateurs, ton entraineur, tes coéquipiers.
  • La peur de ne pas être prêt

Si tu sens que tu n’as pas eu une bonne préparation, que tu as été blessée, ou que tu n’en as pas fait assez. Tu peux ressentir du stress concernant ta condition physique. Et te dire : « Est ce que je serai prêt ? » « Est ce que je vais tenir jusqu’au bout ? »

  • L’enjeu

L’enjeu peut être une zone de stress. Plus tu mettras d’importance dedans plus il est probable que tu ressentes du stress.

Une fois que tu as identifié et compris les causes et raisons de ce stress tu peux passer à l’étape suivante

 

Gérer son stress avant une compétition sportive : Accepte ton stress

Bonne nouvelle : si tu stresses c’est que tu as envie d’être performant et de réussir. Il vaut mieux ça plutôt que tu t’en fiches complétement et que tu arrives sans envie dans ton match.

Cela prouve que tu attaches de l’importance à ce match, prérequis indispensable à un bon niveau de jeu.

Et devine quoi ?  ton adversaire stresse aussi. « La peur est universelle car elle fait partie du jeu »

biologiquement, le stress est un des meilleurs alliés de l’être humain. Il lui permet, par un afflux d’hormones, de placer tous ses sens en éveil maximal, donc d’exploiter toutes ses capacités. A condition, encore une fois, d’être bien canalisé

 

Gérer son stress avant une compétition sportive : Identifier l’intention positive de ce stress

  • A quoi te sert ce stress ? Qu’est-ce qu’il te permet ?

La réponse qui vient pourrait être de mobiliser ton énergie, d’être vigilant.

  • Qu’est-ce qu’il te montre ?

Que tu as envie par exemple de faire une belle performance, que tu accordes de l’importance à cette compétition.

Garde à l’esprit que plus tu vois le stress comme un ennemi, plus tu le ressentiras. Par du principe que (aussi bête que cela puisse paraitre) il est la pour t’aider. En se déclenchant il veut ton bien.

 

Gérer son stress avant une compétition sportive : Sois  serein quant à ta préparation

Être prêt physiquement, cela paraît évident mais c’est loin d’être toujours le cas. Pourtant, savoir qu’on est capable d’aller au bout dans de bonnes conditions – ou du moins acceptables – permet d’appréhender la compétition avec beaucoup plus de sérénité et de confiance. Deux éléments qui permettent sans aucun doute de diminuer le stress.

Dis toi que toi qui l’arrive, tu ne pourras pas refaire ta préparation, ni revenir en arrière. Ruminer ou te sentir mal par rapport à cela ni changera rien.

Tu vas donc devoir rechercher tous ce qui s’est bien passé pour toi durant ta préparation

Je te recommande de fermer les yeux, et revisualiser 10 choses qui se sont bien déroulées et qui te permettraient d’être confiant.

Pour tester ton niveau de confiance fais ce test

(⚠Attention les résultats risquent de te surprendre ⚠)

 

Focalise-toi sur l’instant présent

Faire le vide est une des meilleures solutions pour bien démarrer un match. Afin de te permettre de te décentrer de tes pensées négatives et mobiliser toute ton énergie. Te focaliser sur l’instant T, c’est ne voire que ce qui est. Un esprit vidé de toute illusion peut mener le corps qui le porte à se surpasser sans difficulté. Faire le vide, c’est oublier tout ce qui est autour de soi et ne porter intérêt que sur l’essentiel. Si tu veux gagner, porte beaucoup d’attention pendant tes entraînements à ne laisser aucune pensée traverser ton esprit et à rester focalisé sur le jeu en entier.

Avant ton match prends quelques instants pour t’isoler. Fermer les yeux, et ne penser à rien. Comme si le silence se remplissait en toi.

 

Pense plaisir plutôt que performance

Le plaisir est indissociable de la performance. Je me souviens de mes années en tant que boxeur (j’étais amateur puis professionnel). Il y avait des combats ou je me disais avant.

« Mais qu’est ce que je fais ici ? »

Un stress, une démotivation, qui venait s’emparer de moi. Je me sentais dans la contrainte et l’obligation. Je ne pouvais plus reculer.

Dans ces moments la, avant même de rentrer de le ring, j’étais pas dedans. Je n’y voyais aucun plaisir. Ça ne loupait pas !

Quand j’étais dans cet état d’esprit, les combats étaient laborieux. Je me sentais plus dans la souffrance que dans le plaisir.

Résultat ? Contreperformance !

Il sera donc important que tu cherches avant tout à prendre du plaisir. N’oublie pas que tu fais ça pour t’amuser en premier lieu.

Tu ne joues pas ta vie !

 

Visualise ta compétition

Une méthode directement issue de la préparation mentale et qui fait appel, là aussi, aux différentes branches de la relaxation. L’objectif est tout simplement de se créer, en amont, sa propre compétition… Visualiser son match, son parcours, ses gestes techniques de manière la plus réaliste possible pour mieux les anticiper et les maîtriser. Une manière d’imaginer tout ce qui peut se passer le jour J et qui évite hésitations, doutes et angoisses handicapantes pour le sportif. Selon les sensibilités de chacun, une importance sera davantage accordée au visuel, à l’auditif, au toucher, à l’olfactif… Cet exercice exige néanmoins entraînement et pratique pour être efficace.

Si tu souhaites apprendre la visualisation, télécharge ton guide

 

Utilise des méthodes de respiration

Si tu rentres dans ta compétition et que ton cœur bat à 1000km/h , tu risques de ta fatiguer plus vite. Tu commences ta compétition à – 20 voire -30% de tes capacités. Pour remédier cela, il va falloir que tu prennes le temps de te détendre et descendre ton rythme cardiaque.

Comment faire ?

Pour cela tu peux utiliser 2 techniques de respiration

Des grandes et longues respirations abdominales permettent de se relaxer. Cette méthode permet d’éloigner le stress et peut être utilisée avant une échéance sportive. Se concentrer pendant quelques instants sur sa respiration permet de faire le vide et de se focaliser sur la performance à suivre.

Surtout, une respiration profonde permet une oxygénation optimale de l’organisme. La respiration est la clé pour ne pas manquer d’air au moment de franchir la ligne d’arrivée.

Respiration profonde

Comme son nom l’indique, la respiration profonde est une respiration complète, qui mobilise les poumons et l’abdomen. Elle consiste à inspirer en gonflant le ventre puis à faire remonter l’air dans la cage thoracique, et à expirer lentement en vidant l’air contenue dans l’abdomen puis celui contenu dans la cage thoracique. Cette respiration peut être effectuée en position debout ou assise, en veillant à garder le dos bien droit. L’opération doit être renouvelée pendant 5 minutes.

Respiration abdominale

La respiration abdominale consiste à inspirer en gonflant le ventre (comme un ballon de baudruche) , et à expirer en le rentrant le plus possible. (comme si le ballon se dégonflait) En pratique, il suffit de poser une main sur le ventre, l’autre sur la poitrine, puis de respirer en pleine conscience pour mieux sentir les mouvements et la détente. Cette méthode améliore l’oxygénation du corps, favorise la régulation du système nerveux autonome et augmente ainsi la résistance au stress.

Il y a encore plein d’autres astuces et techniques pour bien gérer son stress avant une compétition sportive. 

Je t’en partage de nombreuses autres dans ce GUIDE DE PREPARATION MENTALE OFFERT, clique ici pour le télécharger.

Contact

Adresse

Lyon : Médicentre "Pôle médecine douce”, (4ème étage), 5 place de l’abbé Pierre, 69009 Lyon

Reims : 92 Rue Ponsardin, 51100 Reims

Rejoignez-moi sur les réseaux

Rejoignez notre communauté !

Accédez à une mine de ressources pour booster votre performance !

En vous inscrivant à notre newsletter, vous bénéficierez d'une sélection de conseils, articles, vidéos et audios gratuits pour accroître votre performance et votre sérénité.