Yanice Gauzelin hypnothérapeute

Comment savoir si je souffre d’une addiction ?

par | 19 Fév 2020 | Blog

En France , des milliers de personnes présente une addiction qui peut présenter plus ou moins d’impact dans leur vie.
Une personne est considéré comme souffrant d’une addiction quand elle  présente ou a présenté, au cours des 12 derniers mois, au moins deux des onze critères suivants :

  • Besoin impérieux et irrépressible de consommer la substance ou de jouer (craving)
  • Perte de contrôle sur la quantité et le temps dédié à la prise de substance ou au jeu
  • Beaucoup de temps consacré à la recherche de substances ou au jeu
  • Augmentation de la tolérance au produit addictif
  • Présence d’un syndrome de sevrage, c’est-à-dire de l’ensemble des symptômes provoqués par l’arrêt brutal de la consommation ou du jeu
  • Incapacité de remplir des obligations importantes
  • Usage même lorsqu’il y a un risque physique
  • Problèmes personnels ou sociaux
  • Désir ou efforts persistants pour diminuer les doses ou l’activité
  • Activités réduites au profit de la consommation ou du jeu
  • Poursuite de la consommation malgré les dégâts physiques ou psychologiques

L’addiction est qualifiée de faible si 2 à 3 critères sont satisfaits, modérée pour 4 à 5 critères et sévère pour 6 critères et plus  ( source: inserm.fr)

Quel fonctionnement dans le cerveau ?

L’apparition d’une addiction implique l’activation d’un circuit dit « de récompense » dans le cerveau. Ce dernier met en jeu des neurones particuliers (dopaminergiques). Ils sont responsables de la production d’une molécule, la dopamine.

La consommation de certaines substances ou le fait d’effectuer certains actes fait augmenter artificiellement la production de dopamine au sein de cette zone, au-delà de la normale. Pour retrouver cette sensation agréable, la personne est alors incitée à renouveler l’expérience, ce qui crée un mécanisme dit de  « renforcement positif ».

De plus, le cerveau a une capacité devenir de moins en moins sensible aux conduites addictives, ce qui pousse à augmenter au fur et à mesure leur fréquence : c’est la dépendance.

Certaines thérapies comme l’hypnose thérapeutique se sont avérées parmi les plus efficaces et rapides pour traiter ces problématiques.

Contact

Adresse

Lyon : Médicentre « Pôle médecine douce”, (4ème étage), 5 place de l’abbé Pierre, 69009 Lyon

Reims : 92 Rue Ponsardin, 51100 Reims

Rejoignez-moi sur les réseaux

Rejoignez notre communauté !

Accédez à une mine de ressources pour booster votre performance !

En vous inscrivant à notre newsletter, vous bénéficierez d'une sélection de conseils, articles, vidéos et audios gratuits pour accroître votre performance et votre sérénité.