Stoppez pensées négatives et ruminations

Est ce qu’il t’arrive d’avoir des pensées récurrentes à l’esprit ? de ruminer de façon incessante ?  de voir les choses négativement ? d’avoir l’impression de tourner en boucle dans ta tête ? Nous avons tous eu des moments de rumination.  Des pensées négatives qui arrivent, on y pense quelques temps, puis ça disparaît. Avoir des pensées d’inquiétude peut être considéré comme « normal» à partir du moment où elles n’impactent pas  ton quotidien, et que tu passes rapidement au-dessus sans y prêter trop d’attention. Quand on rumine, que l’on est dans le reproche contre soi ou contre les autres, on ne cherche pas de solution. On s’emprisonne dans une cage de pensées. c’est ce « retricotage d’idées » très agité, cet aspect chaotique,  qui caractérise la rumination mentale. Quand ces pensées négatives, ces ruminations, sont trop présentes, ça en devient problématique. Les idées noires en boucle peuvent te fatiguer émotionnellement, et t’empêchent de profiter du moment présent et de la sérénité. Quand les ruminations prennent le pas sur ton esprit, tu risques de passer tout ton temps à réfléchir à tout ce qui pourrait mal se passer, et il devient impossible de te sentir en sécurité. Passer tout ton temps à t’inquiéter de façon obsessionnelle est épuisant mentalement. Par ailleurs, de ces pensées négatives et ruminations naissent ce que l’on appelle les « prophéties auto-réalisatrices »: plus on imagine les catastrophes qui peuvent nous arriver, plus on conforte un « chemin neuronal » dans notre cerveau. Conséquence, ces pensées arrivent plus fréquemment. Les craintes, le ressentiment, l’auto-critique se répètent et s’auto-cultivent automatiquement A terme, en ne réglant pas cela,  ce trouble peut mener à la dépression ou à l’angoisse chronique. Comment arrêter de ruminer ?

1) Identifier et comprendre

La source de la pensée. Quelle situation à provoquer cela. Comprendre quelle est l’émotion qui se cache derrière. Est-ce de la colère ? de la peur ? de la tristesse ?

2 ) Accueillir

Une fois l’émotion identifiée, tu peux l’accueillir. Sans culpabiliser l’accepter telle quelle et lâcher prise.

3) Accepter

La deuxième étape de cette stratégie consiste à ne pas tenter d’arrêter, d’éviter ou de résister à l’inquiétude. Quand tu essayes de combattre tes pensées, tu risques de te sentir frustré et encore plus inquiet de ne pas réussir à contrôler ton esprit. Accepte et dis-toi que ça arrive à tout le monde. Que c’est passager.

4) Méditer et visualiser

La technique de méditation qui consiste à s’allonger, au calme, observer ses pensées et les laisser partir comme des nuages permet de prendre de la distance de façon saine sur ce qui t’angoisse.

5) Se poser les bonnes questions

Quand tu as une pensée négative ou un flot de ruminations, dis-toi STOP et poses toi simplement la question. « Est ce que ce genre de pensées m’aide la maintenant à aller mieux ? » « Est ce que ce que je suis en train de faire m’aide à trouver une solution ? »

6) Penser solutions plutôt que problèmes

Quand tu te surprends à ruminer et voir les problèmes qui pourraient arriver, pense instantanément à des solutions pouvant être mis en place dans le cas ou ces problèmes arriveraient. Tu reprends les choses en main. C’est souvent le fait de se sentir impuissant face aux situations qui entraînent stress et pensées anxiogènes…

7) Remplacer les pensées

A chaque fois que les idées inquiétantes se développent dans notre tête, nous visualisons la situation. Inverse la tendance en essayant de penser à toutes les bonnes choses qui peuvent arriver. Remplace les pires scénarios possibles par les meilleurs, et concentre ton énergie sur toutes les bonnes choses qui pourraient se produire dans l’avenir. En mettant en place ces techniques quotidiennement, tu vas voir peu à peu des changements dans ta façon de penser, ton ressenti et ton état émotionnel n’en sera que meilleur   Et toi comment gères tu tes pensées négatives au quotidien ?
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *