Les différents type d’hypnose

Il existe différents type d’hypnose, présentant chacun ses spécificités. Hypnose Ericksonienne, hypnose spectacle, hypnose médicale… Quelles différences ?

 

L’Hypnose Ericksonienne

 

Elle découle de l’hypnose classique et est plus récente car elle a été créé en 1930 et se veut très différente dans les termes utilisés lors de la séance.

L’Hypnose Ericksonienne a perfectionné les outils de l’Hypnose Classique pour les rendre invisibles, indirects, subliminaux.

L’Hypnose Ericksonienne peut avoir gardé un aspect dirigiste mais, nouveauté intéressante, elle a donné une nouvelle dimension à l’utilisation des mots, afin de s’adapter à n’importe quel patient – non plus en suggestions directes, comme une sorte de médicament donné à la personne, mais en œuvrant pour que cette dernière enclenche par elle-même de profonds processus de changement et de guérison.

En Hypnose Ericksonienne , le choix des mots est beaucoup plus précis et subtil que dans l’hypnose classique ce qui la rend plus douce en apparence.

Ce mode d’hypnose se retrouve beaucoup dans le domaine médical et psychiatrique. Le thérapeute s’adresse à l’inconscient du patient pour résoudre sa problématique, il joue un rôle d’accompagnant et considère que le patient est capable de trouver lui même les solutions.

Milton Erickson, maitre incontesté de cette nouvelle approche à qui il a donné son nom, a su utiliser le langage (le fameux « Milton modèle »)

Pour plus d’infos sur l’Hypnose Ericksonienne

 

L’Hypnose conversationnelle

 

Parmi les différents type d’hypnose, le moins connu est sans aucun doute l’hypnose conversationnelle.

Avec ce qui semble être une interaction banale, une conversation de tous les jours peut être utilisée pour permettre à un patient d’entrer dans un état de transe. L’hypnose conversationnelle opère avec le même concept. Elle utilise diverses techniques pour amener un sujet à suivre les suggestions. Ce dernier n’arrivera pas à détecter qu’il est sous hypnose et pensera alors que l’idée vient de lui-même.

Durant cette hypnose, le thérapeute à une conversation avec la personne à propos du problème. Il va l’amener vers un état de mieux être, prendre du recul sur sa situation, voir les choses sous un autre angle,  à travers différentes techniques de langage. L’hypnose conversationnelle ne passe pas par une transe profonde. Elle se rapproche du style indirect type Ericksonien.

Ainsi, les différents types d’hypnose conversationnelle peuvent être employées pour :

Changer les schémas de pensée ,stimuler les réactions émotionnelles , modifier les comportements

 

 

Les différents type d’hypnose: L’hypnose Classique

 

Dans les différents type d’hypnose, on trouve l’hypnose classique ( à la base de l’hypnose) . Elle est utilisée depuis plus centaines années. Elle se veut volontairement autoritaire et dirigiste ; les suggestions hypnotiques sont directes et la thérapie va droit au but, sans détour. Cet aspect attire un certain nombre de personnes, impressionnées par le côté spectaculaire de l’influence du thérapeute sur son patient (c’est l’hypnose qui est utilisé en spectacle)

Cette approche permet notamment dans le milieu médical, de pouvoir agir rapidement, pour agir vite et traiter la douleur ou préparer une intervention (chirurgicale, accouchement..)

 

 

Les différents type d’hypnose: L’hypnose humaniste

 

C’est un courant d’hypnose assez récent (années 2000) qui est très différent des autres courants d’hypnose. L’hypnose humaniste repose sur l‘état de pleine conscience du patient et de son implication dans la séance. En effet, lors de la séance, le patient est complétement réveillé : on ne parle plus d’état de conscience modifié puisqu’on ne cherche plus à le modifier. On parle même de l’état de conscience augmentée.
Pour y arriver, on applique une méthode très simple que l’on utilise habituellement lorsqu’on veut réveillé un patient dans un état de conscience modifié. Lorsque l’on est déjà éveillé, notre état de conscience est alors augmenté.

 

 

Les différents type d’hypnose: L’hypnose symbolique et spirituelle

 

L’hypnose symbolique une discipline assez récente, issue des recherches du Dr Brian Weiss et du Dr Michael Newton notamment. Elle fait partie des différents types d’hypnose . Elle est de plus en plus répandu.  Sa particularité est de tenir compte de la dimension spirituelle du sujet. Cette sorte d’hypnose est bien établie dans les pays anglo-saxons depuis plusieurs décennies et commence à s’installer progressivement en France.

L’un des freins est son nom, car elle est souvent associée à une dimension religieuse dans nos contrées. Ce n’est intrinsèquement pas le cas.

L’hypnose spirituelle a comme spécificité d’inviter à l’expansion de conscience contrairement à la plupart des autres approches qui privilégie l’absorption de conscience. En clair, dans un état de transe en expansion de conscience, vous vivez une expérience “au delà de vous”, plus grande que vous.

Les présupposés principaux de cette discipline sont que chacun à une âme et que l’on se réincarne. L’hypnose spirituelle à une cosmologie complexe, riche en symbolique. Que l’on y croit ou pas, cette approche permet de résoudre certaines problématiques d’un sujet, que d’autres approches auraient peiné à dénouer.

Durant une séance d’hypnose spirituelle, certaines manifestations émotionnelles ou physiques peuvent survenir. Le thérapeute est neutre, il accompagne simplement à l’aide de son savoir et ses outils. Tout repose sur la sagesse intérieure du sujet. Cette discipline est adaptée aux régressions et à la “guérison” de blessures inconscientes.

Le sujet n’a pas à croire en un être supérieur pour profiter de ce type de séance. Néanmoins, il est nécessaire d’avoir l’esprit ouvert. L’hypnothérapeute se doit bien sûr d’être spécialement formé pour pratiquer cette discipline.

Pour plus d’info sur l’hypnose spirituelle 

 

 

Les différents type d’hypnose: L’autohypnose

 

Parmi les différents types d’hypnose, on retrouve l’autohypnose. L’autohypnose consiste à atteindre, grâce à différentes techniques dites d’induction, un état de conscience modifié, entre état de sommeil et de veille, afin d’entrer en contact avec son inconscient. Le but étant alors de parler à son inconscient en lui suggérant certains messages en fonction des thèmes travaillés et de l’objectif désiré. Cela peut se faire avec des mots correspondant à des objectifs précis (technique de la suggestibilité) ou avec des images (technique de la visualisation). Ces messages vont permettre de modifier les schémas de son inconscient. En quelque sorte, de « reprogrammer » son cerveau afin de se libérer de certains blocages, d’un mode de fonctionnement émotionnel négatif, mais aussi d’y puiser des potentiels inexploités.

 

Il est possible, avec différentes techniques et un peu de pratique, d’atteindre cet état de conscience modifié seul ; dit d’autohypnose.

Cette pratique qui permet donc à chacun d’induire un état d’hypnose seul, sans thérapeute,  favorise le lâcher prise et permet de trouver ses propres solutions pour améliorer son quotidien.

De grandes améliorations et sont changements sont possible grâce à l’autohypnose: mieux gérer son stress et ses émotions, changer un comportement problématique, apprendre à parler en public, améliorer son sommeil, perdre du poids, reprendre confiance en soi…

L’autohypnose ne permet cependant pas de régler des problématiques liées aux souffrances passées, deuils, traumatismes, phobies. Le mieux est de se faire accompagner par un thérapeute pour ces problématiques.

pour découvrir  l’autohypnose et savoir comment la pratiquer

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.