11 conseils essentiels pour mieux réussir vos examens

En période d’examens, une bonne hygiène de vie ainsi qu’une bonne organisation sont nécessaires de façon à améliorer votre efficacité. comment réussir vos examens ? découvrez 11 conseils essentiels pour mieux réussir vos examens.

 

1) Planifiez vos révisions

 

Etablissez un planning et respectez-le quotidiennement en faisant le point chaque week-end. Il n’y a pas de place pour le hasard lors d’un examen, et cela évitera les angoisses de dernière minute…

 

2) Apprenez avec coeur

 

On retient plus facilement ce que l’on aime. Et généralement, on aime bien les matières où on a eu de bonnes notes . Partant de ce principe, vous devez vous motiver d’autant plus pour les matières où vous vous sentez moins à l’aise. Le but étant que vous puissiez installer un cercle vertueux dès le début. Lorsque vous vous plongez dans une matière avec passion, vous prenez plus de plaisir . Vous retentez mieux. Vous permettant d’associer une image positive à ces notions-là.

Par ailleurs, notre cerveau n’aime pas la contrainte. Si vous vous dites «  je dois faire ça, je me sens obligé, contraint de le faire » vous envoyez à votre cerveau une information négative. Il aura moins envie de retenir les choses, vous aurez l’impression de ramer , de ne pas y arriver, de manquer de motivation.

Posez vous les questions : « pourquoi est ce que je suis en train d’apprendre cela ? » « Qu’est ce que ça va m’apporter de positif ? » et switcher le « je dois » par « je choisis de ».

 

3)  Gérez vos priorités

 

Si vous avez été aux cours et aux travaux pratiques, vous devez avoir une vision assez globale de ce qui a été vu comme matière. À l’heure des révisions, la pile des syllabi est parfois impressionnante.

« J’avais réellement peur de ne jamais y arriver. La masse de matière à ingurgiter était trop importante ». Nombreux étudiants que j’accompagne en préparation mentale me font part des mêmes soucis. Trop de cours, manque de temps, difficultés à voir les priorités, à définir une liste de tâche.

Pour certains d’entre vous, la quantité de cours astronomique à réviser peut décourager et surtout vous prendre du temps. Le tout est de pouvoir réviser par ordre de priorité. Qu’est ce qui vous permettra d’avoir le plus de point ? quelles matières ont les plus gros coefficients ? Quelle matière vous demande le plus de temps et d’énergie ?

Quelle serait pour vous l’organisation idéale ? Comment pourriez vous vous y prendre pour la mettre en place ?

Ainsi vous pourrez mieux gérer vos priorités et répartir vos efforts. Les matières qui prennent beaucoup de votre concentration et énergie sont à privilégier plutôt le matin. Quand votre cerveau est frais et dispo.

Et de fait, si le temps manque pour revoir toute la matière, mieux vaut en revoir bien une partie que la globalité de manière superficielle.

 

4) Commencez par le plus simple

 

Un examen, c’est une grande quantité de matière à ingurgiter. Si, dès les premiers instants de votre étude, vous vous rendez compte que vous courrez tout droit à l’indigestion, vous risquez d’être dégoûté et de vous détourner du droit chemin. Pour mieux réussir vos examens,  Il peut être intéressant pour vous de découper votre travail en différentes parties. Vous pouvez commencer par des choses simples, pour avancer vite. Cela vous rendra optimiste pour la suite. En plus, les choses simples sont souvent les bases à connaître pour pouvoir appréhender les matières plus complexes. Comme on dit souvent, « On n’apprend pas à courir si l’on ne sait pas marcher ». La combinaison du fait de voir les choses avancer et, en plus, d’être logique dans sa manière d’aborder la matière vous permettra d’atteindre votre but plus rapidement que d’autres.

 

5) Changez d’endroit pour réviser

Différents contextes et atmosphères de révisions vous aideront à mieux vous concentrer. Après avoir révisé dans votre chambre, pourquoi ne pas essayer dans un parc, à la BU, ou dans un café ?

 

6) Développez votre attitude optimiste et votre confiance en vous

 

Pour mieux réussir vos examens, développez une attitude optimiste : et là encore la préparation mentale a toute sa place et son importance. Pour réussir, il faut d’abord y croire et s’y préparer ! ne plus vous laisser submerger par votre stress et vos angoisses, ni influencer par les craintes de vos camarades . Chacun a sa chance ! En travaillant sur votre mental vous serez en mesure de décupler votre motivation et votre confiance en vous

 

7) Dormez suffisamment

 

la fatigue est en effet un des principaux ennemis de la mémoire et vous rend vulnérable.  le sommeil est un facteur essentiel à l’assimilation des informations.  Pour mieux réussir vos examens, il est important d’améliorer la qualité de votre sommeil.  Comment améliorer la qualité de votre sommeil ? l’autohypnose est une méthode efficace

 

   8)  Évitez le bourrage de crâne

 

Si vous voulez « prendre soin de votre mémoire », ne lui donnez à manger que de petites quantités à la fois et régulièrement. Comprenez par là que d’ingérer de trop grandes quantités d’information dans un laps de temps court ne vous permet pas d’assimiler les informations et, surtout, cela vous empêche de mobiliser des stratégies d’apprentissage dites « en profondeur » (donc efficaces). Vous ne faites que survoler la matière sans la consolider. Pour fixer les informations dans votre mémoire à long terme, vous devez revoir plusieurs fois la matière. Si possible à des moments différents, en variant les angles d’attaque. A la dernière minute, vous n’avez plus le temps de consolider les informations. Vous risquez fortement d’oublier des choses ou de vous embrouiller le jour de l’examen.

Pendant l’examen :

Lisez avec attention le sujet, ne vous précipitez pas.

Souvenez-vous qu’il peut être judicieux de répondre d’abord aux questions qui apparaissent les plus faciles.

Structurez vos réponses et exprimez-vous clairement.

Appliquez-vous, vos copies seront lues par des professeurs qui doivent vous comprendre. Donnez le meilleur de vous-même et vous serez fier de vous.

 

9) Maîtriser vos émotions

 

Chez beaucoup d’étudiants, le stress est présent.  Comment cela se manifeste ?  Pâleur, rougeur, tremblements, mal de ventre, esprit qui s’embrouille, pensées négatives… Tout cela vient de la peur d’échouer. Ces émotions peuvent se transformer en épuisement, entraînant insomnies, difficultés d’apprentissage, sentiment de dévalorisation fréquent. Commencez par identifier la situation qui vous angoisse. Pour mieux réussir vos examens, il est important que vous travailliez dessus. Une fois la cause de cette peur identifiée, posez-vous la question : «Qu’est-ce qui pourrait m’arriver de pire dans cette situation?» « et au pire si je rate, qu’est ce qui se passera ? » Pas grand-chose, finalement: d’accord, vous ratez cet examen, mais ce n’est pas la fin du monde et en plus, vous aurez de fortes chances de compenser cette mauvaise note par d’autres et d’obtenir au final, la moyenne. En acceptant cela, détendez-vous et le jour de l’examen, pensez au sujet et à rien d’autre. L’autohypnose permet également de vous recentrer, vider votre esprit, gagner en efficacité. La préparation mentale permet de mieux appréhender la peur de l’échec, renforcer le mental et la confiance en soi, mieux gérer stress et émotions.

 

 

10) Pratiquez la relaxation

 

Les techniques de respiration vous permettent de vous détendre, vous apaisez, calmer votre esprit. Vous pouvez en faire dans les moments ou vous vous sentez stressé. Les respirations efficaces sont la cohérence cardiaque et la respiration ventrale. 

 

11) Apprenez à gérer les échecs

 

«La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber mais de se relever à chaque chute» a dit Confucius. En cas d’échec, orientez toutes vos pensées vers la recherche de solution, au lieu de gaspiller de l’énergie en culpabilisant. Trop d’étudiants, face aux échecs, commencent à rester prostrés et s’apitoyer avant de trouver un bouc émissaire. Ceux qui réussissent ne restent frustrés que très peu de temps et cherchent une solution juste après. Gardez à l’esprit que « derrière chaque douleur il y a une mine d’or » et que tout ce qui ne vous tuera pas vous rendra plus fort. À condition d’en tirer une leçon pour l’avenir !

Je vous souhaite plein de réussite 🙂

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *